Inde et Népal : en route pour l’Asie !

Suivez la mission d’Anne-Sophie Pétri-Shrestha, Responsable de Programme Congé Solidaire® pour l’Asie, partie en Inde et au Népal à la rencontre des partenaires locaux.

L’Inde

Première destination, Mumbai. Anne-Sophie a rencontré Ashwini Jog, la déléguée nationale en Inde, qui s’occupe de la relation avec les partenaires et de l’organisation de nos missions, ainsi que de la prospection pour de nouveaux partenaires. C’est à Mumbai (ancienne Bombay), la capitale économique du pays où est basée Ashwini, qu’elles ont rencontré l’équipe de l’association UNFF, ainsi que l’association française Interaide afin d’échanger sur leurs besoins éventuels de missions en renforcement de capacités pour ses équipes et bénéficiaires.

Ensuite, Ashwini et Anne-Sophie ont voyagé jusqu’à Chennai et Pondichéry, deux villes du Sud-est de l’Inde où ont lieu la plupart des missions actuelles de Congé Solidaire®. Pondichéry -ou Puduchery- est une petite ville cosmopolite avec 5 langues officielles, dont le français, dû au passé colonial de la ville. Par ailleurs, Pondichéry compte un riche patrimoine culturel caractérisé par la diversité et la tolérance religieuse : mosquées, temples et églises cohabitent pacifiquement et configurent le caractère des citoyens.

A Pondichéry, Anne-Sophie et Ashwini ont rencontré deux partenaires historiques : ADECOM et Kootu-K-Kural. Ces deux partenaires de longue date ont mis à jour leurs besoins pour de nouvelles missions de Congé Solidaire® afin de contribuer à leur travail de renforcement de l’autonomie de leurs bénéficiaires. Les deux jours suivants, c’était au tour des associations Sharana, PSDF et PWC. Les trois structures mènent des projets très divers et cherchent des volontaires avec des savoir-faire variés. L’art thérapie en faveur des enfants qui ont survécu à des situations traumatiques, l’aide aux femmes démunies pour améliorer la prise en charge de leurs enfants accueillis au sein de crèches communautaires et le soutien aux jeunes issus de la communauté des Dalits (ou Intouchables), sont les thématiques sur lesquelles nous accompagnons ces structures. Ainsi, toutes les missions de Congé Solidaire® correspondent à un transfert de compétences en faveur des équipes et bénéficiaires des ces structures afin de mener à bien leurs programmes.

Pendant qu’Anne-Sophie s’envolait vers le Népal, Ashwini est restée à Pondichéry puis Chennai pour rencontrer d’autres partenaires indiens afin de tisser les liens entre la délégation de Planète Urgence et nos nouveaux partenaires dans la région du Tamil Nadu: Rural Education and Action for Liberation (REAL) : pour une mission en planification de projets générateurs de revenuset une autre pour la définition d'un business plan, et Association for Sustainable Community Development (ASSCOD) lien fiches projets: pour une mission en informatique et une autre en planification stratégique des activités de l'association.

 

Le Népal

Arrivée à Katmandu, Anne-Sophie y a rejoint Perle Vincent, déléguée nationale au Népal.

Enclavé entre la Chine et l’Inde, le Népal fait face à de nombreux obstacles environnementaux : malgré sa richesse en ressources naturelles, sa population assiste impuissante à une perte de la biodiversité, l’érosion des sols, la manque d’eau et à un climat particulièrement difficile. En effet, les ressources naturelles (forêts, fleuves, ressources minérales et terres fertiles) représentent plus de 40 % du PIB du pays et assurent la survie de 90 % de sa population[1]. Par ailleurs, ces difficultés sont accompagnées de difficultés politiques depuis la fin de la monarchie en 2008 et les difficultés pour la mise en place d’un système démocratique qui devrait enfin aboutir avec la tenue d’élections législatives prévues le 19 novembre prochain. Tous ces obstacles contrastent avec le caractère accueillant et pacifiste du peuple népalais.

Planète Urgence intervient au Népal depuis 2011, avec la mise en place d’un premier partenariat qui dure toujours avec Planète Enfants, une association française basée à Katmandu qui œuvre pour la protection des enfants et des femmes contre la traite, l’exploitation sexuelle et les autres formes de violences. Ensuite, plusieurs partenariats avec des associations népalaises se sont progressivement développés. Comme pour l’Inde, les missions de Congé Solidaire® au Népal se concentrent sur le renforcement des capacités des équipes de nos partenaires ou pour certains de leurs bénéficiaires, les structures cherchant des savoir-faire très variés comme la photographie, le webdesign, la bureautique, la danse hip-hop, l’éducation, la gestion de projets, la communication et l’informatique spécialisée.

A l’occasion de cette mission terrain, Anne-Sophie et Perle ont organisé une journée de rencontre avec l’ensemble de nos partenaires ainsi que de possibles nouveaux partenaires. Ce fut l’opportunité de présenter le Congé Solidaire® du point de vue du siège en France, mais aussi des bénéficiaires. Deux associations ayant déjà reçu des volontaires ont ainsi témoigné de leurs expériences aux autres structures intéressées. Au total, il y avait 18 participants représentants 7 structures déjà partenaires et 7 partenaires potentiels.

Anne-Sophie a également rencontré au cours de sa mission deux grandes institutions internationales basées au Népal : le Comité International de la Croix Rouge et la Commission de l’Union Européenne. Le but de ces rencontres était de présenter et consolider le Congé Solidaire® comme un modèle d’engagement particulier et innovant et de développer de nouveaux contacts avec des associations népalaises recommandées par le CICR et l’UE. Dans le même esprit, elle a aussi rencontré le nouveau représentant local de l’ONG Médecins du Monde, avec laquelle Planète Urgence a eu un premier projet de mission fin 2012 et se dégagent aujourd’hui de nouvelles perspectives. 

Sécurité oblige, outre la rencontre des partenaires actuels et potentiels, Anne-Sophie s’est aussi rendue auprès du Consulat français de Pondicherry et de l’Ambassade de France à Katmandou , avec lesquels Planète Urgence est en lien permanent pour veiller à la sécurité des volontaires en mission. 

A la suite de cette mission, Planète Urgence se consolide petit à petit en Inde et au Népal. Depuis, plusieurs missions ont déjà été mises en place ou sont en train de se concrétiser. Cet automne s’avère très intense pour les missions en Asie. Êtes-vous prêts à partir ?

 

 

 



[1] D’après le rapport du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Népal : Les collectivités locales se mettent au vert 

 

 

Rédacteur : Helena Cardona

Source : 0

Date de publication : 25/09/2013

id :

md :

cpt :