Madagascar : Soutenir les communautés paysannes

Depuis 2009, Planète Urgence intervient à Madagascar dans le cadre du programme Environnement & Développement. Le reboisement est en effet une activité prioritaire pour la bonne gestion des ressources forestières de Madagascar. Le plan d’action sur l’énergie élaboré par l’Etat malgache estime un besoin annuel de 500 à 4000 hectares de reboisement selon les régions pour satisfaire la demande en bois énergie. Cela correspond à 160 000 hectares de forêts reboisés et gérés durablement d’ici à 2050. Ainsi, pour contribuer à la réalisation de ce défi nos équipes et partenaires locaux développent différentes activités.

 

 

Une montée en puissance des activités en Région Itasy

La protection des forêts de tapias de la Région Itasy est une priorité pour les autorités régionales et nationales malgaches. C’est la raison pour laquelle la Région Itasy a sollicité Planète Urgence pour contribuer à la protection de cet écosystème endémique qui fourni aux villageois de nombreux produits : fruits, plantes médicinales, champignons, soie issus de l’exploitation des cocons de papillons, etc. Cette année, l’équipe de Planète Urgence à Madagascar s’est agrandie avec l’arrivée de Mirana Rasoloarivony. Ingénieur forestier malgache basée en Itasy, elle a pour mission de renforcer les liens avec les partenaires locaux pour permettre un suivi plus précis des problématiques locales et des activités mises en œuvre. Un bureau de Planète Urgence a donc été ouvert en Itasy pour permettre la tenue régulière de séances de travail avec les pépiniéristes, les reboiseurs, les charbonniers et les services techniques. Monsieur Jean Paul, un pépiniériste local issu du VOI (communautés locales de base – groupement de villageois organisés légalement et à qui l’Etat transfère la gestion des zones de forêt dans lesquelles ces groupements vivent) LOVA raconte que : « Je me réjouis de l’ouverture du bureau à Arivonimamo. Grâce à sa proximité, je peux passer à chaque fois que j’ai besoin de discuter et d’échanger des informations sur les activités menées avec les VOI et au niveau des pépinières La communication est plus concrète et les réactions se font plus rapidement.  Par ailleurs, même si les paysans sont conscients de l’importance de planter des arbres, l’achat de plants reste un obstacle pour les reboiseurs. Ainsi l’appui de Planète Urgence est une solution qui favorise le reboisement, du fait que les plants soient distribués aux populations locales selon leurs demandes qui ne cessent de croître. »

Pour cette année 2013, 18 0500 plants ont été mis en terre sur un objectif annuel de 65 000. Les plants seront produits dans trois pépinières implantées au sein des organisations villageoises. Les plants produits (frêne, tapia, albizzia, etc.) seront ensuite distribués à l’association Voary Vao et aux 19 VOI partenaires qui préparent actuellement la nouvelle campagne de reboisement, prévue en novembre et décembre prochain. En complément des tapias, le reboisement privilégie des essences pouvant répondre à plusieurs besoins locaux (énergie, construction, protection des sols, etc.).

Pour allier protection des forêts et amélioration de la qualité de vie des populations riveraines, des appuis socio-économiques sont intégrés au projet. Depuis le début de l’année, 97 kg de semences de haricots ont été distribués à 19 familles groupées dans 12 VOI d’Arivonimamo et 45 poulets donnés à 14 familles bénéficiaires. Le système d’appui réalisé vise à appuyer 300 familles. En complément, 65 personnes membres des VOI ont été formées aux techniques de culture de haricot et d’élevage de volailles, grâce à une collaboration entre Planète Urgence et le Centre de Service Agricole (CSA) d’Arivonimamo. Enfin, une unité de provenderie[1] a été installée à Imerintsiatosika. Elle est gérée par l’association Voary Vao, et permet d’améliorer les revenus des reboiseurs grâce au développement de leurs activités d’élevage (porcin, bovin, avicole, etc).

Suite aux résultats des différentes études menées sur le volet énergie en 2012, le projet « énergie domestique durable » est en phase de préparation. Trois axes principaux seront développés :

A ceci s’ajoute un volet recherche, visant à identifier les différentes pistes d’énergies alternatives susceptibles d’être développées localement à plus long terme. Ce projet, qui sera mené avec le Centre National de Recherche Industrielle et Technologique (CNRIT), l’association malgache PARTAGE et la DREF, sera lancé dès que les fonds nécessaires auront été collectés. Si vous souhaitez contribuer au financement de ce volet du projet, n’hésitez pas à nous demander davantage d’informations.

Contribution à la protection du lac Itasy

Le lac Itasy est le deuxième bassin d’approvisionnement de poissons de la capitale malgache, Antananarivo.   Suite à une sollicitation de la Région Itasy, Planète Urgence va poursuivre la mise en œuvre du projet de contribution à la protection du Lac Itasy. En effet, le reboisement régional de janvier dernier avait permis de planter 17 000 jeunes plants autour du lac Itasy et de prendre la mesure de la gravité de la situation écologique de cet écosystème (érosion et ensablement), autour duquel vivent de nombreuses familles. 

Les principales activités de cette année consistent en la plantation d’arbres à croissance rapide et de Vétiver[2] à proximité de la commune de Mandiavato, située en amont du lac. Le Vétiver est en effet un allié précieux dans la lutte contre l’érosion ; mais aussi d’importantes sources de revenu (produits artisanaux, fourrage, voire huiles essentielles si son exploitation se  fait de manière raisonnée…). Un plan d’aménagement va être élaboré avec les Fokontany (ensemble de hameaux, de villages) et la commune, afin d’organiser l’utilisation des espaces. 

Appui au centre Patrakala

Le projet est marqué par le renforcement des recherches de débouchés pour la vente des huiles essentielles de ravintsara plantés avec le soutien de Planète Urgence entre 2008 et 2011. Ainsi, notre partenaire local ODADI a participé à une foire nationale et va prochainement intégrer la plateforme nationale « Ravintsara » qui regroupe plusieurs opérateurs de la filière. Cette intégration peut faciliter la création d’un réseau de l’ensemble des acteurs de cette filière et renforcer ainsi les différentes prospections de marché faites à Madagascar et en France. Par ailleurs, Planète Urgence poursuit son appui au niveau du centre sur des activités telles que le conditionnement des huiles essentielles, la planification des distillations, la création d’une nouvelle pépinière, la sensibilisation des villageois à la protection de leur environnement, la mise à jour des outils de pilotage et de gestion du centre et la prospection auprès de bailleurs de fonds locaux. 

Pour acheter les huiles essentielles produites par le centre Patrakala, contactez Nadia El Laffi au 01 43 40 42 00 ou par email nellaffi@planete-urgence.org

[1] La provenderie est la fabrication de mélange alimentaire destiné aux animaux d'élevage. 

[2] Le vétiver n’est pas un arbre, c’est une petite plante qui est très efficace dans la lutte contre les érosions. On aimerait l’intégrer dans le projet, vu son efficacité et la possibilité de l’utiliser sous diverses manières (huiles essentielles, fourrage, fabrication d’articles artisanaux,… ;), ce qui peut faciliter son adoption par les populations locales.

 

Rédacteur : Nadia El Laffi

Source : Planète Urgence (France)

Date de publication : 28/11/2013

id :

md :

cpt :