Un million d’arbres pour le Mali : Pari réussi pour le projet «Mopti Vert» de Planète Urgence

Avec 1 022 589 arbres plantés, dont 959 089 sur des parcelles individuelles, les objectifs du projet Mopti Vert en termes de plantation sont presque atteints.

En 2013, 19 207 arbres ont été plantés sur des parcelles familiales de un hectare chacune initiées en 2012 (chaque parcelle étant plantée de 1 050 arbres). Les 51 petits paysans propriétaires de ces parcelles ont également été formés sur l’entretien des plantations (taille, greffage) et sur les techniques de maraîchage (semis et entretien des parcelles). Ces formations, la dotation de petit outillage et de semences et la réalisation de puits (plus de 750 depuis le début du projet) aura permis d’augmenter et de diversifier la production alimentaire des ménages en fruits et légumes. 

En parallèle, la composante « énergie » du projet a porté en 2013 sur la formation de 5 nouvelles associations de charbonniers de la zone de Fatoma. Ces formations ont permis d’améliorer les techniques de production de charbon et d’entretien des parcelles.  14 000 arbres ont été plantés sur 14 hectares de parcelles dites de bois-énergie ; produisant du bois destiné à la production de charbon domestique pour la cuisson.

Bien que les objectifs quantitatifs du projet en termes de plantation soient atteints, Planète Urgence poursuit en 2014 son appui aux paysans et aux charbonniers maliens dans leurs efforts de reboisement permettant la génération de revenus durables.

Production locale des foyers améliorés. © Planète Urgence

En complément de ces actions, la diffusion de foyers domestiques améliorés grâce au microcrédit s’est  poursuivie : 3 141 foyers ont été vendus à bas couts en 2013 par les trois associations de femmes partenaires de Planète Urgence, pour un total de 13 265 foyers vendus entre juin  2010 et novembre 2013. Rappelons que ces foyers domestiques améliorés permettent  jusqu’à  50 % d’économies de bois et charbon, un impact significatif pour les familles démunies quant on sait que les dépenses d’achat de bois et de charbon représente environ un quart du budget des familles.

Pour renforcer l’autonomisation des associations dans la gestion des crédits, les animatrices ont bénéficié de formations en techniques de vente, en gestion des fonds de microcrédit, en pratiques de recouvrement et en techniques de sensibilisation du grand public. Enfin, les associations soutenues ont décidé de diversifier leur offre en proposant à la vente via le microcrédit du charbon, des bouteilles de gaz, des habits et des lampes solaires.

Sur ce projet en particulier, Planète Urgence tient à remercier Connexing, Groupe Mobilitas et Stop Telecom pour leur soutien.

Souly Tapily est un modeste agriculteur du village d’Ouro-Biné, dans la zone de Sio.

Paroles du terrain 

Souly Tapily est un modeste agriculteur du village d’Ouro-Biné, dans la zone de Sio. Il a bénéficié du projet Mopti Vert en 2011.

Grâce au soutien apporté par Planète Urgence pour l’exploitation de sa parcelle agricole, il a pu vendre en 2012 et 2013 une partie de sa production de fruits et légumes sur les marchés de la région (aubergines, laitues, manioc, piments, pastèques, papayes et manioc), ce qu’il n’avait jamais pu faire auparavant.

Ces ventes lui ont ainsi apporté, à lui et à sa famille, un revenu supplémentaire d’en moyenne 434 000 FCFA par an, soit environ 665 euros, contre 500 euros par an de revenu régulier auparavant. Parmi les espèces forestières dont a bénéficié Souly se trouvaient également des plants de niébé qu’il vend aujourd’hui comme fourrage.

 

Rédacteur : Nadia El Laffi

Source : Planète Urgence (France)

Date de publication : 29/01/2014

id :

md :

cpt :