Marier cuisine et solidarité : 9 missions 'cuisine' au Bénin, à Madagascar, au Pérou et en Thaïlande

Pâtissiers professionnels, cuisiniers amateurs passionnés ou grands chefs étoilés… Cet article est pour vous !

La France compte de nombreux professionnels de la cuisine qui ont suivi des formations spécialisées et des « amateurs » doués et passionnés. Mais il est parfois difficile de s’imaginer combien d’autres pays manquent souvent de compétences en fabrication, organisation et en gestion de « production culinaire ». Par ailleurs, le secteur de la boulangerie-pâtisserie dans les pays en développement contribue à la professionnalisation et à la socialisation des populations défavorisées, générant des revenus et leur permettant de s’intégrer dans la société. C’est pourquoi les compétences en cuisine sont si demandées par nos associations partenaires

Actuellement, Planète Urgence propose 9 missions de Congé Solidaire® en cuisine au Bénin, à Madagascar, en Thaïlande, ou encore au Pérou. Une géographie variée pour des besoins partout similaires : renforcer les compétences des pâtissiers et des cuisiniers locaux au service de projets sociaux.

Au Pérou, la restauration est une des sources importante  de financement de l’association Mano a Mano, qui lui permet de rémunérer ses salariés et de mettre en œuvre des projets de renforcement d’accès à l’éducation et à la santé. Mano a Mano souhaite augmenter les ventes de ses pâtisseries traditionnelles et proposer de nouveaux produits à la vente. Pour ce faire, elle recherche un-e volontaire pour aider la pâtissière de l’association à mieux organiser son travail et la former à la préparation de nouvelles recettes.

Toujours au Pérou, les formations en cuisine sont tout autant un moyen de socialisation et d’insertion pour les enfants des rues. L’association Ninos des Rio propose à ces enfants, souvent victimes de violence et de la drogue, l’apprentissage d’un métier manuel afin de favoriser leur intégration sociale et professionnelle.  Les enfants y reçoivent notamment une formation qualifiante en boulangerie-pâtisserie… Les connaissances de l’équipe restant limitées, l’association attend la mission de Congé Solidaire® d’un boulanger ou d'un pâtissier français pour mieux maitriser la fabrication de pain et de gâteaux.

Au Bénin, 140 jeunes déscolarisés sont formés chaque année  en pâtisserie et en boulangerie par les Sœurs Salésiennes. Cependant, les  formateurs demandent une formation complémentaire pour les aider à aller plus loin en matière d’organisation du travail, de recettes et décoration de gâteaux et de présentation des produits à la vente.

À Madagascar, ce même besoin est exprimé par l’association malgache Conseil en Développement d'Andohatapenaka qui propose aux jeunes des quartiers défavorisés d’Antanarivo une formation en cuisine . Le CDA attends un-e volontaire qui permettra de renforcer les compétences de ses formateurs en matière de préparation des plats, d’idées de nouvelles de recettes, du service traiteur, ou preparation de pâtisseries.

En Thaïlande, l’Institut Européen de Coopération et de Développement a mis en place une formation des jeunes en cuisine pour  favoriser leur accès au marché professionnel. Cette toute nouvelle fiche projet a pour objectif d’aider l’Institut à perfectionner la qualité de la formation, développer les compétences d’organisation et de gestion de la production culinaire.

La boulangerie-pâtisserie ne satisfait pas seulement  les besoins des consommateurs mais contribue au développement des activités économiques locales et à la socialisation des jeunes ou des adultes en situation précaire. En transmettant vos compétences en ce domaine vous pouvez faire un don précieux pour renforcer la capacité d’agir de ceux qui se mobilisent dans la lutte contre la pauvreté.

Cliquez ici pour plus d’informations sur ces projets ou contactez Myriam Meskar au 01.43.40.63.72. 

 

Rédacteur : Maria Skvortsova

Source : Planète Urgence (France)

Date de publication : 13/03/2014

id :

md :

cpt :