Rasata Nantenaina Andriananjavelo : Responsable technique chez ODADI, partenaire de Planète Urgence à Madagascar

L’organisation ODADI agit pour le développement en milieu rural à Madagascar. Planète Urgence et ODADI coopèrent à la fois pour la réalisation de missions de Congé Solidaire® et pour l’accompagnement du centre rural Patrakala dans le cadre du programme Environnement & Développement. Cet article vous propose de découvrir les projets d’ODADI à travers l’interview de Rasata, Responsable technique de l’organisation.

L’organisation ODADI a initié en 2008 la création du Centre Rural Patrakala : ce centre de développement rural aide les populations rurales par l’appui à la création d’activités permettant la valorisation de la biodiversité et la protection de l’environnement. À ce titre, le centre produit des huiles essentielles de ravintsara (dont la plantation a été réalisée grâce à l’appui du programme « 1 euro =  1 arbre planté ») et dont la vente contribue à financer le fonctionnement du centre et la réalisation de ses activités,  en particulier le développement d’activités génératrices de revenus, la diffusion  de pratiques agricoles plus respectueuses de l’environnement et la lutte biologique contre le varroa, un parasite qui décime les essaims d’abeilles.

Rasata Nantenaina Andriananjavelo a rejoint l’équipe d’ODADI en tant que Responsable Technique en 2011 pour appuyer ses projets de développement. Depuis, il s’investi pleinement dans le travail de l’association.

« A l’issue de mes études à l’École Supérieure des Sciences Agronomiques (ESSA) de l’université d’Antananarivo, et l’obtention du diplôme d’ingénieur Agronome en 2007, j’ai accumulé plusieurs expériences professionnelles dans le domaine de l’agriculture et du développement avant de rejoindre l’équipe d’ODADI. J’ai été chargé de la mise en place de la certification de sécurité alimentaire, suivi la formation complémentaire en  production, développement et environnement, et contribué à la mise en place des comités de gestion de l’eau. J’ai pu travailler aussi comme superviseur régional de la région Sofia pour une autre ONG afin d’instaurer, cette fois-ci, des Centres de Services Agricoles.

Il n’est pas donc étonnant que j’ai été très intéressé par les projets d’ODADI, partenaire de Planète Urgence, qui appuie les ruraux  dans les domaines de l’agriculture, l’élevage, l’amélioration de l’environnement et la promotion sociale  touchant   les femmes et les enfants. C’est ainsi qu’en 2011 je me suis retrouvé au sein de son équipe où je suis en charge de la partie technique des activités de l’association. J’assiste aussi à la réalisation et à l’élaboration des rapports  techniques et contribue à la conception des nouveaux projets…

Ayant grandi dans le milieu rural, étudié dans une école agronomique et travaillé presque toujours en faveur des populations rurale, agir auprès d’eux me passionne. Les ruraux sont une gigantesque source de connaissances et de savoir faire forgés par plusieurs années d’expériences. Mais faire changer certaines pratiques ou habitudes est parfois difficile et il  convient de leur apporter des explications  sur certains points  et de les laisser libre de faire leur choix dans la durée.

La mise en place du centre Patrakala comme outil  de développement,  de formation,  de démonstration, s’inscrit bien dans cette logique. C’est de là que partent toutes les actions  d’ODADI. Tous les projets du centre contribuent à l’amélioration du niveau de vie des paysans, en leur apportant de nouvelles techniques améliorées et en créant des  habitudes qui les aident à  trouver  et/ou compléter de nouvelles  sources de revenus.

La mise en place d’une distillerie (unité de fabrication d’huile essentielle) dans le centre Patrakala, dont je suis le Responsable,   est un exemple concret de cette contribution. C’est  en effet la suite logique de la plantation de 17 000 pieds de ravintsara menée avec  les populations et le centre, en partenariat entre ODADI et Planète Urgence. Les paysans planteurs peuvent actuellement  venir  vendre leurs feuilles de ravintsara, et se faire un complément de revenu,  un des objectifs visés au départ. 

L’ensemble des  feuilles, cueillies dans les parcelles des paysans et dans celles du centre Patrakala permet de faire fonctionner la distillerie. Elles permettront aussi  à terme par la  vente des  huiles  essentielles  distillées  de dégager des bénéfices  pour la réalisation d’autres activités de développement. Pour  aller jusqu’au bout de la filière Ravintsara, la recherche de partenaires commerciaux pour acheter les huiles est primordiale, Planète Urgence et ODADI y contribuent, main dans la main."

 

Rédacteur : Maria Skvortsova

Source : Planète Urgence (France)

Date de publication : 27/03/2014