Interview : Romain Le Chéquer, Responsable de Programme Congé Solidaire® pour l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique Centrale et le Maroc

Romain supervise les missions des volontaires qui partent sur l'Afrique de l'Ouest. Fin 2014, il s'est rendu au Bénin pour rencontrer les partenaires locaux de Planète Urgence. Une centaine de Congé Solidaire® sont planifiés chaque année dans ce pays, sur des missions de suivi écologique, d’appui socio-éducatif ou de formation professionnelle au bénéfice d’adultes.

Quel était l’objectif de ta mission ?

Il était double. D’abord, prendre contact avec la délégation de Planète Urgence au Bénin. Je voulais rencontrer les 3 personnes de l’équipe, comprendre leurs demandes, leurs difficultés et voir ce que nous pouvions améliorer dans la communication et les procédures de travail.

En parallèle, faire un point avec les partenaires  locaux (associations, coopératives, groupes de femmes, ministères béninois comme ceux de la Santé ou de la Jeunesse) sur les projets en cours et la suite à leur donner ; et créer un canal de communication directe entre eux et le siège.

Très important également, ma rencontre avec des ONG nationales et internationales et des bailleurs  de fonds internationaux présents sur place. Entre autres, Terre des Hommes, la coopération allemande (GIZ), l’Agence Française de Développement (AFD), l’Ambassade de France, l’union Européenne..

Quelles décisions ont été prises lors de ton séjour ?

Nous avons ouvert un partenariat avec l’association Ecole de solidarité sur une mission d’appui socio-éducatif et décidé de nous associer avec trois nouveaux partenaires afin de co-porter des projets de développement local, alliant notamment la protection de l’environnement et le développement communautaire. Avec l’ambassade de France à Cotonou, nous devrions répondre à un appel à projet au printemps prochain. Nous sommes également en discussion avec les délégations béninoises de Plan International et de Handicap International pour voir de quelle manière les volontaires de Planète Urgence pourraient appuyer leurs projets. Enfin, nous avons rouvert la mission de Planète Urgence dans le parc de la Pendjari, au nord du pays (observation écologique, en appui aux autorités en charge de la gestion du parc).

Un souvenir en particulier ?

Ouidah, la capitale du vaudou ! Le Bénin est vraiment un pays de syncrétisme entre les différentes religions.

J’ai été frappé par l’intérêt culturel et historique de ce pays, son calme et ses relations sociales paisibles, qui en font une terre d’accueil privilégiée pour nos volontaires.

J’espère d’ailleurs y retourner cette année, ainsi qu’au Togo.

 

Source : Planète Urgence (France)

Date de publication : 28/01/2015

id :

md :

cpt :