Zimbabwe : Un Congé Solidaire dans le bush en guise de voyage de noces !

Pendant les préparatifs de notre mariage, nous avons décidé avec mon mari de partir en Congé Solidaire® au Zimbabwe. Après avoir regardé des destinations paradisiaques plus classiques, nous avons eu envie de vivre une expérience unique en couple, tout en participant à un projet de développement passionnant.

Quelques jours après notre mariage, nous nous envolons donc pour passer 15 jours dans un parc naturel à quelques kilomètres des chutes Victoria.  Au cours de notre mission, nous avons : 

Nous sommes accueillis dans le parc par la première pluie de la saison qui fait exploser la végétation, lance les naissances et la sortie de certains animaux (termites, tortues, scorpions, serpents). La saison sèche a duré très longtemps et cela se ressent surtout chez les éléphants très dépendants de l’eau, ils sont amaigris et les plus jeunes ont du mal à suivre.

Les points d’eau sont alimentés grâce à des pompes qui vont chercher l’eau très profondément. Les éléphants les prennent d’assaut, privant parfois d’autres espèces d’eau… Pendant notre mission, nous avons aidé à désensabler un point d’eau victime de son succès. 

Nous avons également effectué des comptages d’animaux pour contribuer à la surveillance de la population du parc et pour mieux connaître les habitudes alimentaires du léopard. Compter les animaux, cela veut dire les différencier ! Mâle, femelle, jeune adulte, bébé… De nombreuses discussions ont agité ces séances, jumelles à l’appui ;) 
Pendant nos vadrouilles dans le parc, nous faisions aussi de la télémétrie pour relever les points GPS de certains léopards dont les colliers ne permettent pas des relevés satellite. Nous nous réglions donc sur la fréquence du collier selon le territoire traversé et le léopard recherché. En deux semaines, nous avons admiré de nombreux animaux, assisté à une naissance de bébé gnou, entendu depuis nos tentes les hyènes en bisbille avec un lion pour manger un zèbre… 

Nous avons vécu des moments uniques et même si les conditions de vie étaient rudimentaires, nous sommes prêts à repartir ! Cela a aussi été une expérience forte pour notre couple, nous avons vécu deux semaines en extérieur… sans fard, voire même sans douche ;) Nous avons aussi eu la chance de faire partie d’un groupe de volontaires extraordinaires ! Nous avons d’ailleurs prévu de tous nous revoir en mai en Gironde !

Si vous aussi vous voulez partir au Zimbabwe et aider nos partenaires à mieux connaitre et protéger les animaux, n'hésitez pas à consulter nos missions. Un départ est prévu le 10 juin et nous recherchons encore deux volontaires pour cette mission.

 

Rédacteur : Morgane

Source : Planète Urgence (France)

Date de publication : 02/05/2016

id :

md :

cpt :