Interview : Romain Le Chéquer directeur des opérations Planète Urgence - GINKGO

Directeur des opérations au sein de l'association depuis 2016, Romain Le Chéquer, avec son équipe, travaille en relation avec nos partenaires associatifs sur le terrain.

Planète Urgence : Quel est le rôle du  directeur des opérations au sein de Planète Urgence ?

Romain Le Chéquer : Sa principale responsabilité consiste, avec son équipe, à identifier les besoins des partenaires sur le terrain et à s’assurer que le soutien apporté par Planète Urgence est réel et efficace.

Il travaille avec une équipe au siège, constituée de responsables géographiques, mais aussi avec les délégués nationaux, basés dans nos pays d’intervention.

Planète Urgence : Comment s’opère le choix d’effectuer un partenariat avec une association locale ? Quels en sont les critères précis ?

Romain Le Chéquer : Nous travaillons avec près de 250 partenaires locaux, sur la base de leurs demandes en termes de compétences et d’accompagnement.

Tous nos partenaires locaux sont des structures à but non lucratif ou ayant un objet commercial avec une visée sociale et environnementale (recherche d’impact social et/ou d’accès aux services de base), plus rarement des institutions publiques (ministères, collectivités locales).

Un partenaire qui souhaite travailler avec nous doit pouvoir, d’un point de vue administratif, répondre d’une existence juridique et d’un bilan comptable, et évoluer dans le secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS) en général.

Nous vérifions, le cas échéant auprès de notre réseau local, la crédibilité et le sérieux de ces nouveaux partenaires potentiels : associations partenaires, Ambassade de France, réseaux identifiés… la ou le délégué·e national·e vérifie également in situ l’action de nos interlocuteurs.

Nous vérifions également qu’un principe directeur fonde la collaboration, celui de la non-substitution. Les volontaires ne font jamais « à la place de » mais toujours « avec ». Nous parlons toujours d’échange et de réciprocité… et travaillons dans ce sens.

Planète Urgence : Comment évaluez-vous les besoins des partenaires ?

Romain Le Chéquer : Les délégations nationales basées dans quasi tous nos pays d’intervention, ont un rôle essentiel dans l’évaluation des besoins, en accompagnant des structures partenaires sur la formulation concrète des demandes de mission : compréhension du contexte, fixation des objectifs, détermination de l’intervention des volontaires, mise en place d’indicateurs de suivis et retour d’expérience.

Cela permet ainsi de répondre au mandat de l’Association pour œuvrer en faveur de l’accompagnement, de l’autonomisation et de la structuration des acteurs des sociétés civiles locales.

Planète Urgence : Quelles est la méthodologie pour évaluer les impacts des actions menées auprès des partenaires terrain ?

Romain Le Chéquer : À l’occasion de la rédaction et de la formulation des différentes fiches missions, nos équipes déterminent avec les partenaires locaux des indicateurs de résultat  qui vont permettre de vérifier l’utilité et l’impact des missions (à + 6 mois ou un an en fonction du sujet) mises en œuvre. Ces indicateurs font écho aux objectifs recherchés ou aux activités menées par les bénéficiaires suite aux interventions des volontaires. Les fiches d’impact sont ensuite en ligne sur notre site. 

 

Source : Planète Urgence (France)

Date de publication : 26/09/2017

id :

md :

cpt :