Témoignages et rapports de volontaires

Au retour de leur mission de Congé Solidaire, tous les volontaires remplissent un rapport de mission.Un indice de satisfaction des volontaires1 de 4,7/5 en 2016.

Marie-pierre est partie à  Madagascar (Commune D'imerimandroso - District Ambatondrazaka)
du 05/08/2017 au 20/08/2017 sur le projet n°2099 (Marketing et Commerce)

J'avais souhaité une "immersion totale", en brousse, avec des femmes ... "Etre avec" plutôt que d'enseigner ...
Ce 15 jours passés à Vohitsoa ont été d'une grande richesse,

J'ai gagné un grand capital confiance dès les 1ers jours lorsque j'ai demandé pourquoi le stand de la coopérative était tout au fond du marché dans un recoin ... d'où l'idée de déménager, les vanneuses se sont occupé de tout : prise de RV avec le maire, demande officielle, choix du nouvel emplacement ..

Beaucoup d'anecdotes, d'imprévus ... mais difficiles de tout raconter ...

Mon appareil photo m'a été très précieux ..

Toutes ces images, tous ces portraits sont autant de cadeaux que m'ont faits les vanneuses et tous les villageois de Vohitsoa.

Marion est partie en Guadeloupe (Bouillante)
du 05/08/2017 au 19/08/2017 sur le projet n°1692 (Biodiversité)

J'ai beaucoup aimé le fait que la mission soit physique (comptage des traces, transec), le fait que l'encadrement nous donne beaucoup d'informations et d'avoir eu la chance d'observer des tortues marines dans leur milieu.

Les activités sont prévues à la dernière minute, à cause du temps, ce qui n'est pas dérangeant au final. Il suffit de le savoir.

Bonnes conditions de travail, une équipe encadrante globalement investie. Bon relationnel avec l'équipe encadrante.

Enfin, concernant l'hébergement, la maison est un peu rustique et mal agencée.

Nour-el Hoda est partie au Togo (Amédéhoévé)
du 05/08/2017 au 19/08/2017 sur le projet n°1889 (Education)

Sur place, je crois qu'il n'est pas d'usage d'avoir un drap. J'ai passé la 1e nuit en me couvrant avec mes vêtements.
Il n'y a pas l'eau courante, pour se doucher ou utiliser les sanitaires, il importe de puiser de l'eau au puit.
Un jour sur deux, à la maison des volontaires, ils font du pain qu'ils revendent au village. Nous les aidions de temps en temps, et c'était assez intéressant.
C'est très vivant, on ne s'ennuie pas, car les enfants nous accompagnaient souvent à la maison des volontaires.

Franck est parti au Togo (Kpalimé)
du 05/08/2017 au 19/08/2017 sur le projet n°2154 (Education à l’environnement)

Notre partenaire a été réellement dévoué tout au cours des 2 semaines de mission, y compris lors du week end en milieu de mission. Il a été soucieux quasiment à chaque instant de notre sécurité, de notre confort et de notre alimentation. Son souhait, au-delà de la réussite de la mission, a été de montrer l’attractivité de la région de Kpalimé d’une part, et d’autre part le sérieux et l’implication de Plan Sud dans ses projets.
Plan Sud espère vivement développer un partenariat durable avec Planète Urgence.

Aurélien est parti au Cameroun (Campo)
du 05/08/2017 au 19/08/2017 sur le projet n°1671 (Biodiversité)

ARRRIVEE le 05/08/2017
J’arrive à l’aéroport de Douala par de Vol Air France il est 16H45, je suis reçu par Siméon et Catherine nous devons attendre ma binôme Marie qui arrive par un Vol de Brussel 3O min après moi
Nous passons une nuit dans l’Hôtel touristique de Douala proche de l’aéroport nous faisons connaissance et un bref descriptif du voyage nous est fait.

Dimanche 06
Levé 7HOO pour un déjeuner rapide avec le premier repas local
Nous prenons un taxi direction la gare routière dans le centre-ville le dépaysement et l’immersion est total nous embarquons ensuite dans un bus local (transcam)apres 1H00 d’attente direction KRIBI à 4hoo de route.
Nous voici à Kribi pour la suite du voyage nous devons trouver un 4X4 1h00 plus tard , le 4X4 trouvé direction Campo chemin de terre , franchissement , la route est vraiment dégradée la fin de journée est proche nous arrivons de justesse avant la nuit 19HOO
Dépose rapide des bagages dans un hôtel proche du centre , distribution des chambres
Un repas nous est préparé à base de poisson grillé et manioc , le centre-ville est proche il s’agit de la gare routière ou nous y retrouvons deux autres bénévoles qui participent à une autre mission.
Les présentations faites et le repas avalé direction l’hotel pour la nuit, confort sommaire mais propre , pas d’eau courante, insectes , bruit...bienvenu au Cameroun

Lundi 07
Levé 6h30 Repas chez Solange (omelette , tartines , café ) sur campo elle sera notre cuisinière attitrée
Direction le conservatoire à 1km pour la présentation du centre et des équipes après ce passage rendez-vous au centre administratif et la gendarmerie pour informer de notre présence
(nb l’organisation est faite aux jours le jour les horaires ne sont jamais précise )

Mardi 08
Levé 7hoo idem et direction le conservatoire préparation de la mission (matériels, nourriture,tente, heure de départ etc,)
L’après-midi journée libre

Mercredi 09
Départ de la mission prévu pour 12HOO il y a environ 1h 30 de route. Une fois à l’entrée de parc il y a 40min de marche (première vu sur un gorille furtivement ) , arrivée sur le camps nous faisons connaissance avec l’équipe sur place et nous mangeons autours d’un feux . Le confort sur place est rudimentaire (douche dans la rivière , sol pour dormir , un feux pour la cuisine )
Jeudi, vendredi, samedi, dimanche, Lundi, mardi, mercredi
Nos journées
Les levées se font entre 6HOO et 7H00 après un repas à base de riz et de préparation local (piment arachide poisson poulet etc. )
Départ suivant les journées de 1H30 a 3H30 de marche aller et la même chose pour le retour.
La marche est relativement difficile (liane, boue ,herbes haute , cour d’eau , tronc d’arbres, Humidité, pluie )
Nous arrivons vers les points défini par Désiré ( l’acteur principal de cette mission en foret )
Nous restons à observer l’environnement parfois pendants six ou sept heures pour avoir un retour maximum vers 15H30/16HOO

Les animaux observés sont noté sur une feuille pour répertorier leurs passages.
Pendant notre mission nous avons pu observer de nombreux singes , oiseaux , antilopes mais hélas pas d’éléphants et de gorilles malgré leurs passages à proximité
De retour sur notre Camps un encas , une douche la nuit tombe et nous nous rassemblons. Chacun parle de sa vie , le travail , les animaux...
Cette expérience est surtout Humaine, Culturelle
Fin de la mission non sans émotions nous quittons la jungle le mercredi après 8jrs immergés et revenons à Campo
La fin se fait sentir nous avons rendez-vous le jeudi
Jeudi 17
Pour une restitution informatique des notes prises
Une fois la restitutions faite nous organisons notre départ et décidons avec Siméon un départ le vendredi matin 8hoo
Vendredi 18
Visite libre : chut d’eau, plage et arrêt dans un hôtel
Samedi 19
Départ visite de Douala et achat dans un marché local de souvenir il est 22Hoo il faut nous quitter


Nathanaël est parti au Népal (Katmandou)
du 05/08/2017 au 19/08/2017 sur le projet n°1723 (Art)

Bonjour,

Mon expérience avec Planete Urgence a été très positive et je ne peux que remercier l'entreprise pour cette opportunité.

J'ai donné des cours de breakdance - danse que je pratique depuis 14 ans - à des jeunes dans un centre à Kathmandou, au Népal. J'ai également donné des cours dans des centres de danse dans les villes/villages aux alentours.
J'ai été hébergé chez un couple très sympathique. Comme les Népalais sont plus qu'acceuillants, ils ont pris soin de moi, m'ont fait visité la ville et présenté à leur famille et à leurs amis. Je recommande fortement Planete Urgence et Nepal Hip-hop foundation!!!

C'était une expérience géniale, et je recommande fortement à qui souhaite voyager autrement et voyager utile!

PS: Vincent a déjà des photos de mon séjour

Nathanael

Jean Pierre est parti en Indonésie (Samarinda, East Kalimantan)
du 29/07/2017 au 13/08/2017 sur le projet n°2234 (informatique)

Pas d anecdote particulière . J ai ete impressionne par le caractere tres present de l islam dans la vie au quotidien ;
Chants de Muezzins des 5H du matin
Coté visites pas grand chose à voir à Samarinda si ce n est l immense centre culturel islamique et le village culturel de Pampang ou les dayaks sédentarisés par le gouvernement local font un show hebdomadaire traditionnel
Sinon rester deux jours supplémentaires pour aller les orang outangs au Sambodja lodge , les singes nasiques dans la mangrove autour de Balikpapan ou encore les ours malais eux aussi dans une spirale de disparition de l espece

Edwige est partie en Équateur (Loreto)
du 30/07/2017 au 13/08/2017 sur le projet n°2025 (Biodiversité)

Cette mission a été une véritable bouffée d'oxygène pour moi !
D'une part, c'est un défi personnel de part l'activité physique intense demandée. Une défi largement réussit, qui requinque !
D'autre part, c'est une vraie remise en cause sur son mode de vie, sa pensée et sa relation avec la nature.

La forêt ressource le corps et l'esprit d'une manière indescriptible !

Essayé par vous même, vous serez convaincu !

1 Une des questions du rapport de mission demande au volontaire un "niveau de satisfaction général" sur sa mission de Congé Solidaire. A partir des réponses à cette question fermée à laquelle le volontaire peut répondre par passable, satisafaisante ou excellente, nous calculons cet indice de satisfaction.

id :

md :

cpt :