ENTREPRENEURIAT SOCIAL

AUTOMOBILE

| n°1787 | Bénin |
| Natitingou |

ASSOCIATION DES MÉCANICIENS AUTO ET GÉNÉRALISTES

Formation additionnelle des mécaniciens sur les moteurs à injection

JE POSTULE

 

Capacité d'accueil par mission :

DE 1 À 2 VOLONTAIRES

L’Association des Mécaniciens auto et généralistes a été créée en 2002 par des mécaniciens de Natitingou, commune au Nord-Ouest du Bénin dont la population est estimée à 80 000 habitants.

Son objectif est triple :
- défendre les intérêts des mécaniciens devant les autres organisations professionnelles,
- participer au renforcement des capacités de ses membres en facilitant leur accès à des formations données par l’Agence Nationale pour l’Emploi par exemple, et à la valorisation de la profession par l’adoption par exemple d’une charte d’éthique (en cours),
- favoriser l’établissement de lien de solidarité et d’échanges entre les mécaniciens de Natitingou et du restant du Bénin.

En 2013, l’association est composée de 10 bénévoles et de 45 membres (sur 65 mécaniciens installés à Natitingou). Les activités de l’association sont financées sur fonds propres grâce aux frais d’adhésion et aux cotisations annuelles de ses membres.

L’association est membre du Collectif des Artisans de Natitingou (déjà partenaire de Planète Urgence).

Compléter la formation des mécaniciens de Natitingou par un atelier dédié aux moteurs à injection

Les membres de l’association ne savent pas intervenir sur les véhicules à moteur à injection. Ils refusent donc un certain nombre de clients qui vont faire réparer leur voiture dans une plus grande ville. Ils n’ont pas trouvé de formateurs à Natitingou et n’ont pas de moyens suffisants pour financer la mobilisation d’un formateur du pays.

A noter que les marques d’automobiles les plus fréquentes au bénin sont Toyota, Nissan, Peugeot et Citroën. Les ateliers ne sont pas informatisés ni mécanisés. Il n’y a pas de scanner, d’élévateur, de clics roulants et ou de compresseurs d’air. Les outils à disposition des mécaniciens sont une boite à outils avec des outils courants (clefs, pinces…). Les problèmes les plus fréquents sont les problèmes des pompes à essence et diesel, et problème des circuits électriques du moteur.

La formation doit permettre aux mécaniciens de diagnostiquer les pannes sur les moteurs à injection et de pouvoir intervenir.

Le/la volontaire devra :
- revenir sur les bases des moteurs à injection directe et indirecte : l’architecture, le fonctionnement
- expliquer l’entretien des moteurs (dont le tarage des injecteurs)
- expliquer les pannes les plus fréquentes et la façon de les réparer.

Pour vous aider dans la préparation de votre mission, vous pouvez contacter le réseau Compétences Solidaires.

Nom des bénéficiaires : Les membres de l’AMAG de Natitingou

Nombre de participants : 10

Niveau des participants

Pour la mission, dix membres de l’AMAG seront sélectionnés.
Ils ont entre 25 ans et 42 ans. Ce sont tous des hommes.

Formation des participants

Leur niveau d’étude varie entre le primaire et le lycée. Ils ont été apprentis dans un garage : c’est la formation professionnelle qu’ils ont reçus.
Ils comprennent et parlent le français mais leur niveau est basique. Quatre parmi eux ne savent pas lire. L’AMAG choisira un mécanicien qui pourra traduire si nécessaire la formation.

Motivation des participants

Les mécaniciens ont appris leur travail sur des moteurs à carburateurs. Mais la plupart des voitures de Natitingou aujourd’hui ont un moteur à injection.

Lieu de mission : Natitingou

Aéroport / Lieu d'arrivée : Cotonou [cadjehoun]

Transfert sur le lieu de mission

Le/la volontaire devra partir de France le dimanche. Arrivé(e) le soir à Cotonou, il/elle sera accueilli(e) par un membre de l'association Actions & Développement et accompagné(e) à l'hôtel pour une première nuit.. Avec le représentant d’Actions & Développement, il/elle part vers Natitingou, le lieu de mission, tôt le lendemain matin lundi en bus. Le trajet dure 10h. Le trajet de bus retour se fait, toujours accompagné, le dernier samedi. Le/la volontaire pourra le dimanche visiter Cotonou ou ses environs.

Condition d'hébergement et d'intendance

Le/la volontaire est hébergé à l’hôtel (chambre et salle de bain individuelle, moustiquaire disponible) où il/elle prendra ses repas matin, midi et soir.

Les déplacements du lieu d’hébergement au lieu de mission se feront en taxi moto (le chauffeur sera recommandé par le partenaire) et avec un casque. Le port du casque est obligatoire.

Moyens mis en œuvre

La formation pratique sera effectuée dans les ateliers des mécaniciens et la formation théorique se tiendra au sein de la Maison des Artisans de Natitingou. La salle de formation est équipée d’un tableau papier.

Le niveau des participants en français est basique. Ce n’est pas leur langue maternelle : le/la volontaire devra préparer des supports adéquats, qui se basent sur des illustrations.

Organisation

La mission peut avoir lieu d’octobre à fin mai.
Elle se déroule de 8 heures à 15 heures.

Le dernier rapport de mission de volontaire parti sur ce projet.

id :

md :

cpt :