DÉVELOPPEMENT LOCAL

RESSOURCES HUMAINES

| n°1886 | Madagascar |
| Antananarivo |

ENDA OCÉAN INDIEN

Formation des responsables de l’ONG Enda au management opérationnel

JE POSTULE

  

Capacité d'accueil par mission :

1 VOLONTAIRE

Enda océan indien est une antenne autonome de l’ONG internationale enda tiers-monde dont le siège est à Dakar, Sénégal, créée en 1972 par M. Jacques Bugnicourt, un homme politique français.
L’antenne Océan Indien a été créée à Antananarivo en 1996. Enda OI intervient en milieu urbain dans les bas quartiers (bidonvilles) dans une logique constante de réponse et d’accompagnement d’initiatives locales afin de lutter contre la pauvreté et contre l’exclusion sociale, avec pour objectif de promouvoir une vision de la ville ouverte à chacun, y compris aux populations les plus démunies.

Depuis sa création, l’ONG a œuvré pour la réinsertion sociale et professionnelle des jeunes en situation difficile, la formation des acteurs sociaux, l’amélioration de l’habitat des familles très démunies et la gestion des ordures ménagères, la lutte contre les violences conjugales.

Enda intervient principalement dans les bas quartiers d’Antananarivo. Il s'agit de quartiers facilement inondables où les infrastructures publiques en matière d’assainissement, de santé et les services publics, d’habitation sont faiblement présents, et qui se trouvent souvent surpeuplés.
ENDA OI compte également une antenne dans la ville de Mahajanga, ville secondaire de Madagascar durement touchée par la crise politique et économique de 2009 qui a entrainé la fermeture de nombreuses usines, entrainant une augmentation du chômage, du secteur informel et une forte paupérisation des habitants. Près de la moitié des urbains vivaient alors en dessous du seuil de pauvreté.
Aujourd’hui à Antananarivo et Mahajanga, Enda OI met en œuvre six programmes principaux qui sont l’accompagnement des jeunes en situation difficile vers la réinsertion sociale et professionnelle (depuis 1996), la formation des travailleurs sociaux (depuis 1998), la prévention et la lutte contre la violence conjugale (depuis 2008), l’assainissement durable des quartiers (depuis 2005) , l’amélioration de l’habitat des familles démunies (depuis 2001) et depuis novembre 2013 après une phase d’étude de deux ans un projet d’lhôtel école qui forme des jeunes en difficultés à devenir des professionnels en hôtellerie.

Les bénéficiaires de l’action d’ENDA OI sont, à fin janvier 2014
- 500 familles soutenues par le projet d’amélioration de l’habitat,
- 60 familles suivies dans le cadre du projet d’accès aux latrines,
- 500 emplois créés grâce à la mise en place de comité de pré-collecte des déchets,
- 300 jeunes en moyenne fréquentent régulièrement nos 4 centres d’accueil de jour,
- 300 femmes victimes de violences conjugales accompagnées annuellement par Enda ou une autre structure, membre du réseau, formée par Enda,
- 25 jeunes en formation à l’hôtel-école.
Enda reçoit un soutien financier de bailleurs multiples : Union Européenne, AFD, Ville de Paris, Fondation Auteuil, Fondation Pro Victimis, Helvetas, Lyon’s club, Fondation Nicolas Hulot, Ircod.

ENDA OI bénéficie également de soutien matériel, technique ou autre grâce au partenariat avec des établissements divers qui sont intéressés par le projet : Holcim, Carlton.

Au total, 135 personnels travaillent aujourd’hui pour ENDA OI à Madagascar, dont 110 au siège à Antananarivo et 20 auprès de l’antenne de Mahajanga. L’un d’entre eux est bénévole, tous les autres sont salariés.

Former au management opérationnel les responsables de l’ONG ENDA OI à Madagascar.

En effet, l’organisation priorise les évolutions en interne lors d’ouverture ou de vacance de postes, les personnes promues à un poste à responsabilité n’ont généralement pas eu l’opportunité de bénéficier d’une formation en matière de management. C’est pour cette raison que l’ONG est confrontée à des problèmes de management.
ENDA OI compte 6 coordinateurs (des 6 grands projets), 12 responsables des volets qui encadrent chacun une équipe de quatre personnes en moyenne. S’ajoutent le Responsable Administratif et Financier et le Responsable des Ressources Humaines qui ont aussi une équipe à manager.

Lors d’une identification des besoins en renforcement de capacité au sein de l’organisation, le management des ressources humaines a été exprimé par les responsables comme étant un besoin unanime pour les coordinateurs (manager au premier degré) et les responsables de volet (manager au second degré).

Ainsi, la mission permettrait un ancrage au sein des pratiques de l’ONG des aspects du management opérationnel.

Le/la volontaire, expert(e) dans le domaine du management, sera également compétent(e) pour transmettre des savoir-faire en matière de :
- recrutement et intégration,
- planification des objectifs,
- coordination et organisation des activités,
- dynamique de groupe,
- gestion de conflits, communication,
- contrôle et suivi, évaluation de performances.

L’organigramme et les fiches de postes seront transmises au/ à la volontaire afin de permettre de mieux comprendre les responsabilités de chacun des participants.
Par ailleurs, la mission débutera par un temps d’observation et d’échanges avec les équipes sur les pratiques et les difficultés rencontrées ayant attrait au management.
En règle générale, on attend du manager qu’il assure la motivation et l’efficacité de ses collaborateurs (compétence et motivation). Il participe au recrutement, définit ou participe à la définition des objectifs de ses collaborateurs, prend en charge l’organisation du travail, la répartition des tâches, la conception des outils ; il orchestre le fonctionnement de l’équipe, gère les conflits, assure une bonne communication en interne, assure le contrôle et le suivi de la réalisation des activités, encadre et coache les personnels et enfin participe aux évaluations de performance.
Après la formation, chaque manager sera en mesure d’assurer la motivation et l’efficacité de ses collaborateurs, et aura une meilleure connaissance des outils de management pouvant lui permettre d’assumer l’ensemble de ses responsabilités de manager.

Pour vous aider dans la préparation de votre mission, vous pouvez contacter le réseau Compétences Solidaires.

Nom des bénéficiaires : Manageurs de l’équipe d’Enda OI à Madagascar

Nombre de participants : 20

Niveau des participants

Le projet de formation se destine aux managers de la structure: chefs d’équipe, coordinateurs de projet, responsable de volets.
Il y aura 20 bénéficiaires, dont 14 femmes et 6 hommes. Ils ont en moyenne 37 ans et seront répartis en deux groupes.

Formation des participants

Les bénéficiaires de la mission ont un niveau de diplôme entre Bac+2 et Bac+4.
Ils ont une bonne maîtrise du français, qui est leur langue de travail.

Aucun d’eux n’a reçu de formation en management auparavant.

Motivation des participants

Peu de formations en management sont accessibles. Ce type de formation s’effectue généralement auprès de grandes écoles locales, sous forme de formation continue, allant de 2 à 3 ans, sanctionnée par des diplômes de licence ou master, ce qui comporte des frais importants et n’est pas accessible aux salariés d’Enda.
La formation demandée à Planète Urgence correspond davantage aux besoins d’Enda ainsi qu’à la disponibilité des responsables de l’ONG.
Les managers concernés sont très demandeurs de renforcement des capacités.

Lieu de mission : Antananarivo

Aéroport / Lieu d'arrivée : Antananarivo [ivato]

Transfert sur le lieu de mission

A l’arrivée du/de la volontaire à l’aéroport international d’Antananarivo, un chauffeur salarié d’Enda, doté d’une pancarte au nom de l’association, se chargera de l’accueil du/de la volontaire. Il l’emmènera ensuite dans le véhicule de l’ONG. Le trajet durera environ 40 minutes.
Chaque jour, le transport entre le lieu d’hébergement et le lieu de mission se fera dans le véhicule de la Directrice Exécutive d’Enda.

Condition d'hébergement et d'intendance

Le / la volontaire sera hébergé(e) à la Maison des Volontaires située dans le centre historique de la capitale Antananarivo.
Il /elle pourra y prendre tous les petits déjeuners ; les repas du midi seront pris soit sur le lieu de mission soit dans des restaurants locaux à proximité, avec des membres de l’équipe d’Enda.

Pour le dîner, il y a plusieurs restaurants aux alentours de la Maison des Volontaires ; le/la volontaire sera accompagné(e) sur le trajet par le gardien de la Maison. Il est également possible de cuisiner à la Maison des volontaires.

Moyens mis en œuvre

La formation aura lieu dans la salle de formation comprenant un tableau blanc, un tableau « paperboard », un vidéoprojecteur, un ordinateur portable.

Organisation

La formation se déroulera à l'antene d'ENDA OI à Mahjanga (Majunga)
La mission se déroulera de 9h à 12h30 et de 14h à 16h, soit 5h 30 min par jour, du lundi au vendredi. Les participants seront répartis en groupe de 2, l’un travaille le matin et l’autre l’après midi, soit dix participants par groupe.
Le midi, le/la volontaire pourra manger dans un restaurant du quartier.

Le dernier rapport de mission de volontaire parti sur ce projet.

id :

md :

cpt :