CONTRIBUTION AUX SAVOIRS DE BASE

EDUCATION

| n°2039 | Bénin |
| Ahowégodo |

ECOLE DE SOLIDARITÉ

Appui éducatif et animation en langue française pour des enfants de cours élémentaire (CE) / école primaire

Dates de mission : 
Cliquez une date pour l'ajouter à votre dossier.

 

Capacité d'accueil par mission :

DE 2 À 5 VOLONTAIRES EN GROUPE

L'Ecole de Solidarité (ES) est une organisation non gouvernementale béninoise créée en 1993 par Madame Astrid Toda en réponse aux difficultés touchant le secteur de l'éducation publique. Tout d'abord sous la forme d'une initiative privée (l'association obtient le statut d'ONG en 2009), elle réalise de nombreuses infrastructures socio-communautaires sur l'ensemble du pays. L’association diversifie progressivement ses activités et œuvre désormais dans les secteurs de l'appui socio-éducatif, de la promotion de l'accès des femmes à l'éducation, de la protection de l'environnement, de l'accès aux soins et à l'eau potable, de l'accès à la formation professionnelle.

Depuis plus de vingt ans, l'association a notamment permis :
- la construction et réhabilitation de 25 bâtiments avec latrines et comptant au total 80 salles de classe, ainsi que la mise en place de plusieurs missions d'appui éducatif et parrainages d'élèves et apprentis ;
- la création et l'équipement de centres de santé (dont la mise à disposition d'une ambulance) ;
- la construction d'une maison d'accueil pour personnes âgées ;
- la tenue de sessions de formations et de soutien aux agents de santé ;
- le financement de forages et réparations de puits ;
- plusieurs opérations de sensibilisation à l'environnement à travers la collecte et le recyclage
d'objets non dégradables ;
- multiples actions militantes pour l'accès des femmes à l'éducation et aux activités génératrices de revenus (facilitation de l'accès des filles dans les écoles, création en soutien d'affiches, de t-shirts, de chansons, mise en place de formations professionnelles pour les femmes puis vente en Allemagne des produits issus de cette formation) ;
- des appuis et formations dans le domaine agricole.

Ahowégodo, est un village situé à Kpanroun en milieu rural, dans la commune d’Abomey-Calavi. Les populations s’adonnent aux activités telles que l’agriculture avec les cultures de maïs, de manioc, d’ananas, de bananes et de papayes, etc.

Financée par quelques cotisations et participations de ses membres, l'ES est soutenue par d’autres partenaires dont les principaux sont le Bildungswerk Westafrica, le Ministère fédéral allemand en charge de la coopération économique et du développement, les Clubs Rotary Rosenheim et Potsdam en Allemagne, des écoles allemandes et japonaises et d’autres partenaires individuels et associations du Japon, de France, de Suisse, d’Allemagne, d’Autriche ou encore les coopérations bilatérales (Ambassades).

Aujourd'hui, les activités d'Ecole de Solidarité sont organisées par 10 salariés, 8 bénévoles et 16 adhérents. Environ 6 000 personnes sont soutenues chaque année par les projets de l'ONG, luttant ainsi contre la déscolarisation, le manque de formation professionnelle, le manque d’accès aux NTIC, l'absence de soins de qualité, les problématiques de planification familiale et la mortalité infantile persistante.

Bien qu'intervenant normalement sur l'ensemble du territoire national, les projets actuels de l'association sont concentrés au sud du pays.

Aider des élèves de cours élémentaire de l’école d’Ahowégodo à mieux parler, lire et écrire le français.

Le français est la langue officielle du Bénin. Cependant, d’après le rapport de 2010 de langue française dans le monde, rédigé par l’Organisation Internationale de la Francophonie, seulement 32% de la population le lit et l’écrit. Les enfants le découvrent généralement au cours de leur scolarité.

L'école primaire publique où se déroule la mission est située à Ahowègodo, un village relevant de la commune d'Abomey-Calavi, dans l'arrondissement de Kpanroun. A 25km de Cotonou, Ahowègodo est une zone rurale, où la majeure partie de la population est analphabète. Cette vulnérabilité a des effets sociaux-économiques néfastes et l'éducation rencontre de nombreux obstacles : déscolarisation, nombre élevé d’élèves par classe, manque de personnels qualifiés, insuffisance de moyens pédagogiques et techniques, échecs et abandons scolaires.

Ecole de Solidarité cherche donc à renforcer les capacités de l'équipe pédagogique de l'école primaire et à offrir un soutien adapté aux élèves les plus en difficulté.

Sélectionnés sur la base de leurs résultats scolaires, les 12 élèves seront ceux dont le niveau en français est le plus faible.

Le/la volontaire accompagnera ces élèves de cours élémentaires à travers :
- un soutien personnalisé
- la réalisation d’exercices d'écriture, de lecture, d'expression écrite et orale et une aide aux devoirs
- la mise en place d’activités ludiques d'écriture, de lecture, d'expression écrite et orale.

Ce projet donnera lieu à plusieurs missions successives afin d'atteindre les objectifs fixés.

Nom des bénéficiaires : 12 élèves de CE de l’école d’Ahowégodo.

Niveau des participants

Ces élèves, âgés de 8 à 12 ans, ont d’importantes lacunes en français.

Formation des participants

Ces élèves sont en classes de CE1 ou CE2.

Lieu de mission : Ahowégodo, dans la commune Abomey-Calavi

Aéroport / Lieu d'arrivée : Aéroport de cotonou

Transfert sur le lieu de mission

Le/la volontaire sera accueilli/e à l'aéroport et conduit/e en voiture à son lieu de mission par le trésorier général d'ES, M. Constant Acclombessi. Il passera une première nuit à Cotonou (Hôtel Qualimax). Il/elle prendra départ pour la localité le lendemain matin. La durée du trajet sera de deux heures.

Condition d'hébergement et d'intendance

Le/la volontaire sera logée chez l’habitant dans le village de Kparoun Centre, situé à 5 km de Ahowégodo. Un gardien sera présent chaque nuit. Il/elle disposera d’une chambre individuelle ainsi qu’une douche (au seau) individuelle. Les toilettes (de type toilette sèche) sont collectives. Le/la volontaire dormira sur lit + sommier équipé d’une moustiquaire. La chambre n’est ni ventilée, ni climatisée mais est bio-climatisée (il y fait frais en raison d’un toit fait de tuiles). Pour l’électricité le/la volontaire dispose d’un accès à 2 km de son lieu d’hébergement.

Les transferts quotidiens entre le lieu d'hébergement et l'école se feront en taxi-moto (port du casque fourni par le partenaire - obligatoire).

Le/la volontaire prendra ses repas les matins et soirs chez l’habitant et déjeunera sur le site de mission.

Moyens mis en œuvre

Le/La volontaire aura à sa disposition une enveloppe de 27€ (frais input). Cette enveloppe, qui lui sera remboursée sur place par Ecole de Solidarité sur présentation des factures, lui permettra d’acheter des livres et le petit matériel nécessaire à sa mission.

Matériel mis à disposition : tables, chaises, tableau noir.

Le/la volontaire devra prévoir les supports d'activités utiles dans le cadre de la mission.

Organisation

Horaires de la mission : 8h-12h / 15h-17h.

La mission peut avoir lieu pendant l’année scolaire (une mission par mois) et durant les vacances scolaires, sauf le 1er Août (fête de l’indépendance), le 10 janvier (fête nationale annuelle des religions traditionnelles), le jour de Pâques, de Pentecôte, Noël et le jour de l’An.
Le déplacement est à moto. Un casque sera fourni au volontaire pendant la durée de sa mission.

La candidature du/de la volontaire sera validée suite à un entretien avec un/e psychothérapeute ou psychosociologue qui restera confidentiel.