EDUCATION ET CULTURE

MENUISERIE

| n°2066 | Madagascar |
| Antananarivo |

CENTRE NATIONAL DE FORMATION PROFESSIONNELLE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP (CNFPPSH)

Renforcement des personnels du CNFPPSH au travail du bois et à la menuiserie

JE POSTULE

 

Capacité d'accueil par mission :

1 VOLONTAIRE

Le Centre national de formation professionnelle des personnes en situation de handicap (CNFPPSH) a été créé en 2012 (il portait le nom de Centre National de Réadaptation Professionnelle des Personnes Handicapés depuis 1990) et est placé sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (METFP), partenaire de Planète Urgence depuis 2010. Le centre participe à la mise en œuvre de la politique du gouvernement pour la promotion des droits des personnes en situation de handicap : il vise à améliorer l’intégration socioprofessionnelle des personnes en situation d’handicap en contribuant à leur formation aux métiers de la couture, de l’art de la cuisine, du travail du bois, de l’artisanat, de la maintenance audio-visuelle et de l’informatique.

Pour l’année 2013/2014, 140 personnes souffrant d’handicap physique ou en situation de vulnérabilité suivent les formations proposées par le Centre à Antananarivo (ils étaient 116 en 2012/2013). Ce dernier dispose également de deux annexes qui se trouvent à Majunga et à Tuléar. En parallèle, le CNFPPSH propose une dizaine de formations itinérantes par an où les formateurs du Centre se déplacent dans les grandes villes de Madagascar (Tamatave, Tuléar, Majunga,…) pour former gratuitement pendant 10 jours environ 300 membres d’associations qui œuvrent pour les personnes en situation de handicap. Les formations concernent les filières suivantes : transformation de produits laitiers et fruitiers ; apiculture ; pâtisserie ; coupe et couture, maintenance audiovisuelle, aviculture et transformation agro-alimentaire.

Outre les 10 personnels administratifs (3 directeurs de centre, 4 secrétaires et 3 chefs de service), douze formateurs polyvalents travaillent au Centre d’Antananarivo sur la mise en œuvre des formations et l’encadrement des bénéficiaires du Centre. L’ensemble de l’équipe du Centre est salarié.

La formation dispensée au sein du Centre se déroule sur neuf mois et est suivie d’un accompagnement à la réinsertion professionnelle : le CNFPPSH aide les étudiants à trouver un stage à l’issue de la formation, afin d’accroître leurs chances d’obtenir un emploi. Le CNFPPSH n’a toutefois pas les moyens d’assurer le suivi post – stage des étudiants, et ne dispose donc pas de données sur l’insertion professionnelle finale des jeunes.

Sur la promotion 2013/2014, tous les étudiants sont actuellement en stage (janvier 2015). Chaque année, 4 d’entre eux ont la possibilité de se familiariser au monde du travail en intégrant, pour leur période de stage et jusqu’à leur première embauche, l’une des unités de production mise en place par le centre. Ces unités de production comptent des ateliers en ouvrages bois, coupe et couture et maintenance audio visuelle et constituent souvent une première étape vers leur intégration dans le monde du travail . Elles produisent des articles destinés principalement à l’auto-équipement du centre ou des articles sur commande. Les bénéfices qui en découlent permettent d’élargir les activités du centre : le centre envisage notamment de développer des formations de proximité pour les personnes en situation de handicap dans les autres provinces. Toutefois, depuis 2012, en raison de la crise économique, le volume des ventes a baissé, passant de 3 articles vendus par semaine en moyenne à 1 seul.

Outre ses ressources financières propres issues de ces unités de production, le Centre fonctionne en partie avec le budget de l’Etat. Il entretient également, un solide réseau de partenaires techniques : le CNFPPSH est soutenu par des organisations internationales tels que le Christophell Blinden Mission qui a financé du matériel informatique adapté au mal voyant et Handicap International qui a financé l’organisation de divers évènements de sensibilisation sur la question du handicap organisé par le Centre. Il développe également des relations avec près d’une vingtaine d’associations locales intervenant dans le domaine du Handicap. Par ailleurs, les 3 centres (Antananarivo, Majunga et Tuléar) ont également été équipés en 2013 par le Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle en tableaux interactifs.

Le CNFPPSH a contacté Planète Urgence en 2012 pour répondre à son besoin en renforcement de capacités de son personnel qui est particulièrement accru par le souci permanent d’adapter et d’enrichir son offre de formation. La première demande a concerné le renforcement en outils bureautique.

Renforcer les compétences des formateurs du CNFPPSH en menuiserie de bâtiment ainsi que dans la confection d’ouvrages mobiliers et d’appareillages en bois pour les personnes en situation d’handicap
Par ce renforcement, le CNFPPSH souhaite améliorer la qualité de la formation de la filière bois et de développer l’unité de production bois.

Dans le cadre de la filière bois, les 9 formateurs enseignent à des apprentis en situation d’handicap les techniques de confection d’objets et meubles en bois.

De plus, à travers l’unité de production bois, le centre produit des appareillages en bois pour les personnes en situation d’handicap (chaussures pour les pieds bots, béquilles, chaises et tables adaptées etc…) et des ouvrages mobiliers simples (tables, chaises, ou jeux éducatifs...). Ces produits sont utilisés par les personnes du Centre mais sont également destinés à la vente sur commande par des acheteurs particuliers, en vue de l’autonomisation financière du centre et notamment le développement des formations de proximité.
Le Centre souhaite se spécialiser dans la fabrication de ces appareillages en bois et d’ouvrages mobiliers et dans les travaux de menuiserie de bâtiment afin de développer l’unité de production de bois.

Les formateurs de la filière doivent pour cela se perfectionner. Ils ont notamment des lacunes sur l’utilisation de la machine universelle, la finition des ouvrages, le traitement du bois, le conditionnement et sur les normes de construction (positions et fixations des matériaux; dimension des pattes de fixation et des vis, mesures reconnues à l’international pour la fabrication des ouvrages de bâtiment en bois...).

Le renforcement de leurs compétences permettra d’augmenter et d’améliorer la qualité des produits sortants de l’atelier du CNFPPSH mais également d’améliorer la formation dispensée aux étudiants. A ce jour, celle – ci se concentre sur des modules sur l’outillage, le montage d’exécution pour des petits meubles (tables, chaises, étagères, portes), l’affinage, le séchage et l’utilisation de la machine universelle. Mieux formés, les étudiants augmenteront leur chance de trouver un emploi à la sortie. Plus particulièrement, les étudiants qui intègrent l’unité de production seront plus opérationnels et pourront eux aussi mieux contribuer au développement de l’unité de production.

Dans ce cadre, le CNFPPSH a sollicité une formation auprès de Planète Urgence pour le perfectionnement des formateurs.

Le/la volontaire renforcera les compétences des formateurs sur le travail du bois.

Plus particulièrement, il/elle interviendra sur :
- La présentation théorique de la machine universelle (fonctionnalités, prise en main et utilisation) ;
- Les techniques pour l’affûtage et l’entretien des outils tranchants ainsi que des machines combinées ;
- L’apprentissage des normes internationales et des mesures utilisées en matière de menuiserie de bâtiment (porte pleine, porte demi-vitrée châssis à vitres et volet) et de mobiliers en général et adaptés aux personnes en situation d’handicap (lit, tables, chaises …) ;
- Le renforcement des connaissances et des technicités sur les différents montages d’exécution, avec l’apport de nouvelles méthodes ;.
- Le renforcement de compétences en façonnage mécanique pour les ouvrages de menuiserie de bâtiments et pour la confection de mobiliers ;
- Les méthodes pour le traitement du bois et le conditionnement des produits finis ;
- La finition des ouvrages comme le dégrossissage, le vernissage, polissage et vérification de mesure. ;
- Des conseils et idées pour la création de nouveaux modèles de mobiliers et d’appareillages adaptés pour les personnes en situation d’handicap. ;

Le/la volontaire transmettra avec pédagogie les notions théoriques en salle et travaillera de manière participative avec les participants sur la pratique, dans l’atelier.

A l’issue de la formation, les participants seront capables de mieux former à leur tour les étudiants et de confectionner des produits en bois en plus grande quantité et de meilleure qualité.

Le programme de formation sera réalisé à travers plusieurs missions réalisées par différents volontaires. Chacune des missions pourra se concentrer sur un ou plusieurs des axes présentés ci-dessus.

Pour vous aider dans la préparation de votre mission, vous pouvez contacter le réseau Compétences Solidaires.

Nom des bénéficiaires : Les formateurs des personnes en situation de handicap au sein de la section ouvrage du bois du CNFPP

Niveau des participants

Les 9 participants ont entre 30 et 57 ans. Tous sont des personnels administratifs et/ou formateurs au sein du CNFPPSH.
En effet, au sein du Centre, les formateurs sont polyvalents et certains personnels administratifs assurent les formations de proximité;

Les participants s’appuient sur leurs connaissances et leurs pratiques pour assurer les formations au sein du centre : ils n’ont pas de bases théoriques et ont donc besoin d’un perfectionnement.

Formation des participants

Leur niveau scolaire est hétérogène allant du baccalauréat au doctorat et ingéniorat. Seul le responsable de production a un diplôme en menuiserie.

Certains bénéficiaires sont des personnes en situation de handicap.

Ils comprennent tous bien le français. Certains ont des difficultés d’expression en français.

Lieu de mission : Antananarivo

Aéroport / Lieu d'arrivée : Antananarivo [ivato]

Transfert sur le lieu de mission

A l’arrivée du/de la volontaire à l’aéroport international d’Antananarivo, un chauffeur mandaté par Planète Urgence l’accueillera.
Il le/la conduira à la Maison des volontaires (Durée du trajet : 40 minutes)

Condition d'hébergement et d'intendance

A Antananarivo, le / la volontaire sera hébergé(e) à la Maison des Volontaires située dans le centre historique de la capitale Antananarivo. Il/elle y trouvera une chambre avec lit individuel et moustiquaire, une salle de bain commune et l’eau chaude. La Maison des Volontaires est équipée du Wifi.

Il /elle pourra y prendre tous les petits déjeuners ;
Les repas du midi seront pris dans un restaurant, proche du centre de formation.
Pour le dîner, il y a plusieurs restaurants aux alentours de la Maison des Volontaires ; le/la volontaire sera accompagné(e) sur le trajet par le gardien de la Maison. Il est également possible de cuisiner à la Maison des volontaires.

Moyens mis en œuvre

La mission se déroulera à Antananarivo au Centre de formation pour les personnes en situation de handicap.

L’atelier bois du centre dispose du matériel suivant : 2 machines combinées (1 multi use HL 393D 300mm serie 004 ; et une 400mm, type OMD), 6 Bédane DE 10, 2 Chignole à main métallique, 1 Compas d’épaisseur, 1 Compas d’intérieur, 2 Foret à métaux de 16mm et 2 Foret à métaux de 18mm, 1 Machine à bois 5 opérations, 1 ponceuse électrique Peugeot 115220w, 1 Ponceuse excentrique SXE, 2 Rallonge prolongateur 10 x 3 16mm2 de 5m, 2 Rallonge prolongateur 10 x 3 16mm2 de 10m, 1 Réglette métallique de 20cm, 1 Réglette métallique de 30cm, 1 scie à chantourner électrique SRCOL SAW, 1 Scie circulaire Bosch GKS 160 Pro 230v, 1 Scie circulaire Wood Star, 2 scies égoïne 40, 2 scies égoïnes 50, 2 Scies égoïne 60, 8 serres joint, 1 rabot métallique MM, 1 tenaille mécanique Stanley, 3 tours à bois, 3 outillages de tour, 2 perceuses portatives marque Bin Ham 13MM Germany, 2 Perceuses Honeste Mod 21113850w, 3 Mèches à bois de 14 mm, 1 machine variable Speede 22scroll, 1 Moteur électrique tri phases0, 1 Machine à scie circulaire avec table à chariot 1600w 2800T/mm

Ce matériel pourra être utilisé par le/la volontaire pour la formation.

Si besoin, un vidéoprojecteur pourra être mis à la disposition du/de la volontaire.
S’il en a besoin, le/la volontaire pourra apporter son ordinateur personnel. Il n’y a pas internet au centre.

Il/Elle pourra apporter des supports pédagogiques comme des fiches techniques et les supports de cours en version numérique et/ou papier.

Une enveloppe de 135 000 Ar (environ 40 euros) lui sera remise à son arrivée.

Organisation

Le/la volontaire se rendra quotidiennement au centre du CNFPPSH, en taxi référencé par Planète Urgence. Le trajet dure 30 minutes.

La mission alternera des temps de travail pratique dans un atelier d’une superficie de 600m² et des temps de formation théorique en salle.

La formation peut se dérouler pendant les périodes de vacances scolaires (avant la rentrée, en septembre ou aux vacances de Pâques). Si le/la volontaire souhaite réaliser la mission pendant les temps scolaires, il est nécessaire de prévenir le centre en avance, afin de s’assurer des disponibilités des bénéficiaires d’une part et que ces derniers s’organisent dans leur emploi du temps d’autre part.

Remarques

Pour la formation le/la volontaire doit maitriser le métier du travail du bois.

Aucun rapport de mission de volontaire en ligne pour ce projet.

id :

md :

cpt :