Témoignages et rapports de volontaires

Au retour de leur mission de Congé Solidaire, tous les volontaires remplissent un rapport de mission.Un indice de satisfaction des volontaires1 de 4,7/5 en 2013.

Valérie est partie au Cameroun (Ebodjé (village à 50 Km De Kribi))
du 04/02/2017 au 18/02/2017 sur le projet n°2220 (Faune marine)

Quelque peu décontenancée par les conditions de cette mission par rapport aux précédentes effectuées mais rencontre avec une équipe sympa et très motivée, faisant son possible pour améliorer et assurer le succès des missions. Merci à tous.

Jean-luc est parti au Bénin (Natitingou)
du 29/01/2017 au 12/02/2017 sur le projet n°2188 (Bureautique)

Mission très intéressante, avec de bonnes conditions de travail pour le Bénin. je n'ai pas eu de coupure électrique. Seule une rallonge avait un petit problème de connexion, ce qui a causé la perte de l'ampoule du rétro-projecteur.
Le seul bémol est la situation de l’hébergement qui se trouvait un peu loin du centre de Natitingou. Le relationnel a été fabuleux. Les béninois sont si gentil et si prévenant.

Jean Luc est parti au Cameroun (Ebodjé (village à 50 Km De Kribi))
du 21/01/2017 au 04/02/2017 sur le projet n°2220 (Faune marine)

Les conditions de vie sur place sont très agréables, en particulier la plage paradisiaque, et compensent le faible contenu des missions proposées. Il y aurait quand même intérêt à étoffer un peu les activités des journées.
J'ai eu à parrainer une tortue, la seule qui a été attrapée par les pêcheurs et qui nous a été amenée. J'ai aussi assisté au spectacle émouvant de la remise à l'eau des bébés.
Une photographe bénévole était présente sur place une partie de la semaine : Elle a réalisé 3 vidéos qui seront destinées à figurer sur le site internet , quand il existera. D'ici là, je vais les mettre sur une page facebook
Les activités proposées le week end (tourisme à Kribi, balade en forêt ou en pirogue à Ebodjé) sont intéressante et bien organisées.
J'ai pu assister aux 1/4 et 1/2 finale des lions indomptables, sur les petites TV du bar, souvenir impérissable. Un regret : être parti juste avant la finale. Ça a dû être la fête !
En résumé, une bonne mission et d'excellents contacts avec le partenaire

Bruno est parti au Togo (Lomé)
du 07/01/2017 au 21/01/2017 sur le projet n°2103 (Cuisine)

Yves est parti au Bénin (Natitingou)
du 01/01/2017 au 15/01/2017 sur le projet n°2195 (Marketing / Commerce)

Dans le cadre des échanges avec les acteurs locaux, j'ai trouvé intéressant de pouvoir rencontrer le maire de la ville de Natitingou. Il nous a reçu dans son "salon privé" ; nous avons pu échanger et il est abordable. Il est venu le dernier jour de la formation pour saluer les stagiaire et prononcer un discours.

Nathalie est partie au Cambodge (Siem Reap)
du 01/01/2017 au 14/01/2017 sur le projet n°1712 (Marketing / Commerce)

Siem Reap est une ville très touristique, a coté des temples d'Angor. je conseille de prévoir au moins une journée pour la visite, c'est un pan important de l'histoire du pays.
L'equipe Agrisud est très agréable, j'ai été invitee a deux soirees avec la presence de tous. Je déjeunais aussi plusieurs fois par semaine avec Picheth, qui parle parfaitement le français. Cela laisse tout de meme beaucoup de place a des moments en solo, qui pour moi étaient recherchés mais qui peuvent être pesants pour d'autres.
Je suis disponible pour tout echange téléphonique plus poussé avec le prochain bénévole.

Aurélie est partie aux Philippines (Malapascua)
du 17/12/2016 au 31/12/2016 sur le projet n°2148 (Faune marine et flore)

Il existe de nombreux centres de plongée sur Malapascua, dont la plongée phare est l'observation de requins renard à quelques miles de Malapascua. Ce site attire chaque matin par 10 à 20 bateaux et donc plusieurs centaines de plongeurs. Des réflexions sont aujourd'hui menées par certains divemaster (dont des Philippins) notamment pour mieux protéger ce site et les requins et permettre ainsi une activité durable. Il existe également un label "green fins", les palmes vertes, qui incite les plongeurs à être respectueux de leur environnement pendant les plongées. Ces différentes initiatives sont très encourageantes pour la protection du milieu marin.

Magali est partie au Cambodge (Sen Monorom)
du 10/12/2016 au 24/12/2016 sur le projet n°1827 (Web)

Au cours de ma mission, j'ai rencontré un anthropologue français qui travaille avec MIPAD et a une vision plus large du sujet des Bunong et plus politique. J'ai également eu la chance d'échanger avec une journaliste d'investigation allemande qui connait bien le Cambodge et les multilpes ONG qui y oeuvrent dans le cadre de financements occidentaux.
Ces rencontres m'ont permis de mieux comprendre le contexte et mon malaise face à l'ampleur de la tâche et de l'écart entre les attentes occidentales (liées à des financements) et les moyens et pratiques des locaux, en particulier ceux qui n'ont jamais travaillé dans des contextes internationaux.

Pour autant, les échanges avec les membres de l'ONG ont été très riches et chaleureux et, une fois l'ouragan chinois terminé, Sen Monorom, jusqu'alors froid et pluvieux s'est révélé doux avec ses paysages atypiques, ses pagodes et ses éléphants.

1 Une des questions du rapport de mission demande au volontaire un "niveau de satisfaction général" sur sa mission de Congé Solidaire. A partir des réponses à cette question fermée à laquelle le volontaire peut répondre par passable, satisafaisante ou excellente, nous calculons cet indice de satisfaction.