Reboisement et aquaculture durable à Bornéo

À l’occasion de la Semaine européenne du développement durable (SEDD) du 30 mai au 5 juin 2017, direction l’Indonésie et plus particulièrement le delta de la Mahakam (Kalimantan - Bornéo) où Planète Urgence mène un vaste projet de de restauration de la mangrove.

L’Indonésie, troisième poumon de la Terre

Abritant la plus grande forêt tropicale du monde, celle de l’île de Bornéo, l’archipel indonésien est considéré comme le troisième poumon de la planète. Cet écosystème, unique au monde et source d’une richesse naturelle exceptionnelle, est aujourd’hui menacé. En cause, les monocultures de palmiers à huiles, l’urbanisation ou encore la mauvaise gestion des ressources par les populations locales. 

De 2006 à 2013, Planète Urgence a mené une vaste campagne de reforestation sur l’île de Sumatra. 3,3 millions d’arbres ont ainsi été plantés, permettant d’améliorer les conditions de vie et les moyens de subsistance des populations. 

Le Delta de la Mahakam

Le Delta de Mahakam est composé d’un environnement et d’une biodiversité extrêmement riches : 147 espèces de poissons, 300 d’oiseaux, des nasiques, des crocodiles et une des plus grandes étendue de mangrove au monde. Une grande part des habitants dépend économiquement de la pêche et de l’aquaculture. Pour la plupart d’entre eux, la déforestation a longtemps été la solution retenue pour créer de nouveaux bassins d’aquaculture. Aujourd’hui, la pollution et la pauvreté en nutriments de ces bassins les rendent impraticables à la pêche. 

De 2013 à 2016, le projet Madimap, pour Mahakam Delta Integrated Management Program, a eu pour objectif de restaurer les écosystèmes du delta de Mahakam par la plantation de palétuviers ainsi que le développement d’un système d’aquaculture durable et responsable. La plantation de palétuviers dans les bassins a en effet un double rôle : elle permet aux poissons, crabes et crevettes de se nourrir et se reproduire, mais également de jouer le rôle de filtre naturel en préservant les nutriments et la propreté de l’eau. Enfin, le projet proposait également des microcrédits, permettant aux habitants de faire des emprunts pour développer leurs activités économiques. 

En 2017, ce projet est terminé. Mais l'intervention de Planète Urgence sur Kalimantan ne s'arrête pas pour autant. Nos actions se poursuivent dans une démarche holistique d’accompagnement des parties prenantes dans la reconstruction de l’écosystème du delta : reboisement, promotion de l'aquaculture durable et sensibilisation des familles à l’importance de la préservation de la forêt.

 

Rédacteur : Agathe Boulanger

Source : Planète Urgence (France)

Date de publication : 01/06/2017