L'opération « Kits Scolaires »

Faute de moyens, des milliers d'enfants des pays du Sud n'ont pas accès à l'éducation, leurs parents n'ayant notamment pas les ressources nécessaires pour payer les fournitures scolaires obligatoires.

Avec son programme « Kits Scolaires », Planète Urgence s'engage à renforcer l'accès à l'éducation des enfants les plus démunis pour leur permettre de rejoindre les bancs de l'école.

Cette opération a pour objectif d'augmenter la scolarisation des enfants, en particulier des petites filles. Mais elle permet aussi de remobiliser les parents en faveur de l'école. Les systèmes scolaires, dans les pays du Sud, sont fragilisés par le manque de moyens et de personnel. Laisser faire, c'est condamner les enfants des familles les plus démunies au cercle vicieux de l'analphabétisme et de la pauvreté.

142 700 kits scolaires déjà distribués

Depuis 2005, grâce à l'implication des entreprises et des particuliers, 142 700 enfants, parmi les plus démunis, ont bénéficié d'un kit scolaire individuel contenant le petit matériel de base pour suivre une scolarité.

Depuis la rentrée 2013, Planète Urgence propose une nouvelle approche du soutien à la scolarité qui permet de prendre davantage en compte les besoin de l'établissement. L'opération Kit Scolaire a évolué pour avoir un impact plus efficace en terme d'accès à l'éducation et de qualité de l'enseignement.

L'école construit l'avenir : ensemble, continuons à favoriser la scolarisation des enfants

Pour 5 euros, il est désormais possible d'agir concrètement pour l'accès à l'éducation primaire pour tous !

Un kit comprend :

  • l'équipement individuel d'un écolier : un ardoise, deux cahiers, un crayon, une gomme, un règle, deux stylos dans une sacoche permettant de transporter le tout.
  • l'équipement individuel d'un maître : craies, cahiers, trousses, stylos, etc.
  • un appui à la rénovation de l'établissement d'accueil : travaux, tables, bancs, chaises, etc.

Les engagements de Planète Urgence

La distribution des kits cible en priorité les enfants les plus défavorisés, en zone rurale ou de quartiers difficiles.

Le matériel est acheté sur place pour soutenir l'économie locale, et les sacoches sont réalisées par des artisans couturiers locaux.